Immobilier – Thaïlande : Bangkok décroche avec le Covid-19 – Immobilier

La crise du Covid-19 en Thaïlande a provoqué une baisse importante des transactions et de la valeur de l’immobilier à Bangkok.

Selon une estimation de la Krungthai Bank, la valeur du marché résidentiel à Bangkok et dans les provinces environnantes a baissé de 150 milliards de bahts (environ 4 milliards d’euros) depuis le début de la crise.

Selon Phacharaphot Nuntramas, directeur du centre de recherche de la banque Krungthai, la valeur du marché immobilier à Bangkok et dans les provinces voisines a chuté de 27%, passant de 570 milliards de bahts à 420 milliards de bahts.

Parallèlement, le taux de réservation des appartements neufs est passé de 20% au quatrième trimestre 2019 à 15% au premier trimestre 2020 avant de chuter à 12% seulement au deuxième trimestre.

Le nombre de nouveaux projets de condominiums (immeubles en copropriété) mis en chantier à Bangkok a déjà chuté de 80% au deuxième trimestre 2020, selon une enquête de Colliers International en Thaïlande.

Lire aussi Coup de frein sur l’immobilier à Bangkok – Immobilier – thailande-fr.com 
Follow us: @thailandefr on Twitter | thailandefr on Facebook

Baisse des prix de 36% à Samut Prakarn

Selon la Government Housing Bank (GHB), les prix de l’immobilier à Samut Prakarn (la province située au sud de Bangkok), en particulier pour les logements situés le long de la nouvelle ligne verte de MRT, ont chuté de 36% au deuxième trimestre, par rapport à la même période l’année dernière.

« Les promoteurs immobiliers ont baissé leurs prix pour augmenter leurs ventes dans l’espoir de récupérer des liquidités en raison de la crise économique causée par la Covid-19 », a déclaré Wichai Wiratkapan, directeur adjoint du GHB Property Data Center.

«Les appartements à Samut Pakarn se vendent à 36% moins cher que les prix de l’an dernier, tandis que les maisons de ville coûtent environ 32% moins cher. Les prix des maisons individuelles ont également baissé de 12% »

Wichai Wiratkapan, directeur adjoint du GHB Property Data Center.

Les acheteurs locaux ont été affectés par les perspectives d’une économie qui devrait se contracter jusqu’à 8,1% cette année, tandis que les investisseurs étrangers – en particulier les Chinois – ont été touchés par les mesures de verrouillage qui ont interrompu les ventes ou les transferts de propriété.

Phacharaphot Nuntramas estime que le marché résidentiel mettra quatre ou cinq ans pour revenir aux niveaux observés avant l’épidémie de coronavirus.

« Le stock d’invendus pourrait augmenter de 5% cette année pour atteindre 185 000 unités, bien que les développeurs aient réduit les nouveaux projets de 40% par rapport à l’année dernière », a-t-il ajouté.

Source principale : The Nation

Source : Immobilier – Thaïlande : Bangkok décroche avec le Covid-19 – Immobilier

19/07/2020 02:05